Besoin d'aide pour réserver? Appelez-nous
(+230) 269 1600

Les Religions à l'Île Maurice

La population mauricienne est composée de personnes d'origine chinoise, africaine, indienne et européenne. Tout au long de l'année, l'ile vit au rythme d'un brassage harmonieux des différentes cultures, traditions et religions dont les quatre principales pratiquées par les Mauriciens sont l'hindouisme, le bouddhisme, l'islam et le christianisme.

Outre la fête nationale célébrée le 12 mars certaines fêtes religieuses figurent au calendrier des jours féries dans le but de renforcer la compréhension mutuelle et l'unité nationale. Elles permettent aussi aux étrangers de découvrir la richesse culturelle du pays.

Religion in Mauritius

Voici quelques-unes : le Nouvel An chinois (en janvier ou février), Divali (en octobre ou novembre), Eid-Ul-Fitr (fin du ramadan), Noël. Le pèlerinage annuel au mois de septembre au tombeau du Bienheureux Jacques Désiré Laval (connu comme L'Apôtre des Noirs) est un événement important pour l'Eglise catholique mais il rassemble aussi les Mauriciens de confessions et de communautés diverses.

Divali

Divali marque la victoire de Rama sur Ravana, c'est-a-dire, de la lumière (la vérité) sur les ténèbres (l'ignorance). Cette fête commémore aussi la destruction par Krishna du démon Narakasuram.

Des petites lampes d'argile s'alignent sur les murs, les balcons et les cours. On les allume au soleil couchant et on dit que leurs rayons dorés guident la déesse de la richesse et de la bonne fortune vers la maison du propriétaire de lanternes. Celles-ci peuvent se voir partout dans l'ile.

Divali

Maha Shivahatree

Durant ce festival, des milliers de pèlerins, tous vêtus de blanc, marchent sur de longues distances pour converger vers le lac sacré de Grand Bassin, portant le «kanwar », arche de bois couverte de fleurs et de petits miroirs. Maha Shivaratree est célébré en l'honneur de Shiva. Les croyants hindous vont prendre l'eau sainte du lac et les cérémonies durent trois ou quatre jours. Toutes ces scènes ne sont pas sans rappeler les grands rituels qui ont lieu sur les rives sacrées du Gange en Inde.

Holi

Holi

C'est un moment important qui symbolise la joie et le partage dans le calendrier indien. Pendant cette fête animée, mais toujours bon enfant, hommes, femmes et enfants se jettent de l'eau teintée et des poudres colorées pour se souhaiter bonne chance.

Ganesh Chaturthi

Des petites statues du Dieu reconnaissable à sa tête d'éléphant, sont amenées sur la plage pour être immergées avant le coucher du soleil.

Le Thaipoosum Cavadee

Célébré en l'honneur du dieu Muruga, le fils de Shiva, Thaipoosum Cavadee est non seulement le festival le plus important du calendrier tamoul mais aussi le plus spectaculaire.

Apres dix jours de jeûne et de prières en janvier/ février, les croyants partent en pèlerinage vers les kovils locaux (temples tamouls).

Durant toute la procession, ces croyants portent des « cavadees », structures sculptées décorées de feuilles, de fleurs, de fruits et de photos de Saints chacune destinées à honorer Muruga. La célébration a gagné en notoriété ces dernières années car beaucoup d'adeptes se percent certaines parties du corps avec de fines aiguilles, y compris les joues, le dos et la poitrine.

La marche sur le feu

Apres dix jours de purification, de méditation et de prières, les pénitents (Tamouls) se rendent au temple où ils marchent lentement dans une fosse remplie de braises ardentes qui représentent, dit-on, le sari étendu de Draupadee avant de tremper leurs pieds dans du lait pour les refroidir.

Ougadi

C'est la célébration du Nouvel An des Télugus, un petit groupe ethnique indien, qui est caractérisé par l'élaboration de mets familiaux, la réalisation des spectacles culturels et la distribution de prières, de gâteaux et sucreries entre parents et amis.

Le Nouvel An Chinois

Le Nouvel An Chinois

Il est célébré à des dates différentes chaque année fin janvier/début février en raison des variations entre les calendriers lunaires et scolaires. Suivant la coutume chinoise, ni les ciseaux ni les couteaux ne peuvent être utilisés le jour du festival.

Le rouge, symbole traditionnel du bonheur, est la couleur dominante et de la nourriture est offerte à tous ceux présents, pour assurer l'abondance au cours de l'année. Par exemple, des gâteaux au miel sont partagés entre parents et amis.

Des pétards explosent pour chasser les mauvais esprits, mais le moment le plus impressionnant a lieu lors du festival du Dragon quelques jours après le Nouvel An quand des danseurs envahissent les routes pour les danses traditionnelles du lion.

Eid-Ul-Fitr

Cette fête signale la fin du Ramadan, la période de jeûne pour les dévots de confession musulmane. Lors de l'Eid, les musulmans s'échangent des cadeaux, donnent l'aumône aux pauvres et visitent leurs familles et amis pour leur souhaiter bonne chance pour les mois à venir.

L'Assomption

L'Assomption est une fête religieuse très suivie par tous les croyants de foi catholique à l'ile Maurice. Plusieurs messes sont célébrées à travers l'ile, auxquelles assistent de nombreux Mauriciens. L''elément folklorique est le fameux gâteau Marie décoré en sucre glace bleu et blanc.

Pèlerinage du Père Laval

Chaque année, les Mauriciens de toutes croyances religieuses se rendent à Sainte Croix, prés de Port- Louis pour visiter la tombe du Bienheureux Jacques Désiré Laval - l'Apôtre des Noirs, qui consacra sa vie à l'amélioration du quotidien des esclaves à Maurice. Cette célébration autour du Père Laval nous rappelle la ferveur du pèlerinage de Lourdes. Il est intéressant de noter que le Père Laval a été le premier béatifié du pontificat de Jean-Paul II.

Christmas in Mauritius

Noël et Pâques sont des fêtes religieuses et profanes célébrées par presque toute la population. Elles sont synonymes de cadeaux et de repas gastronomiques dans la plupart des familles.